"La Mort".

Amis qui êtes en colère, frères et soeurs qui doutez de la Vie, écoutez votre coeur en ces instants de paix afin que le départ de ceux qui l'ont choisi se fasse dans l'amour de votre Etre.

Pendant quelques années terrestres, plusieurs d'entre vous vont regagner leur domaine spirituel afin de se préparer à un retour amoureux sur cette planète de rencontres. Aidez-les à vous dire au revoir lorsque leur temps sera venu, par la joie de savoir que vos familles, vos amis retrouvent leur famille spirituelle, et l'amour de leur groupe.

Votre tristesse est légitime, votre colère entendue. Ne voyez pas une disparition, ressentez-la comme un retour aux sources de l'amour. Derrière vos larmes, laissez s'échapper votre sourire de bonheur. Car ils ne seront pas partis à jamais, ils seront derrière le voile de l'illusion que, patiemment, vous enlevez de votre perception. Et, bientôt, vous serez en relation joyeuse avec l'univers dans son intégralité.

 

Amis, frères et soeurs, la mort n'est qu'une porte que vous empruntez comme un avion entre deux continents, une fenêtre ouverte sur une prairie verdoyante alors que vous vous trouvez dans une maison lumineuse.

Les arbres restent votre pont de lumière entre vous et vos proches spirituels ; donnez votre message à ces chevaliers de la Nature, et ils le transmettront par amour pour vous à ceux qui vous manquent.

 

Explication :

Que dire de plus ? Il s'agit là de nous placer hors des champs restrictifs de notre culture, hors de la limitation de notre perception.

Il s'agit d'avoir Confiance en la Vie, de percevoir que nous sommes aimés, respectés, et qu'ainsi, il serait de la plus grande cruauté de nous enlever pour toujours des êtres que nous aimons. L'Amour est compassion, patience et foi. Nous sommes de nouveaux aveugles qui ne peuvent se rendre compte, pour l'instant, que les personnes que nous avons connu sont toujours là, près de nous, mais que nous ne voyons plus. Et, qu'ainsi, nous estimons disparus à jamais.

Ayons confiance en notre coeur, car il nous dit que l'Amour est éternel, et ainsi que l'objet de notre amour est toujours là, transformé, et attentif à notre parcours qui nous rapproche de lui.